#31 - Projet Urban Europe sur la ZAC ! Infos sur la réunion du 05/10 + Premier droit de réponse vs diffusion massive mairie

Publié le par Collectif ZAC BdS

Courriel envoyé ce jour à Monsieur le Maire Eddie AIT

 

Monsieur Le Maire,                                                                                                            le 08/10/2011

 

Nous avons eu le plaisir de rencontrer votre 1er adjoint, Monsieur Philippe Barron, qui nous l'espérons vous a restitué précisément ce qui s'est passé le 5 octobre 2011 lors de l'inauguration officielle de Bouygues immobilier du projet  Urban Europe! Nom de programme étonnant, que vient faire l'Europe dans  ce programme. En restant dans l'anglicisme,  Urban Tower  ou Urban Total l auraient été peut être plus appropriés  même si vous expliquez en 12 lignes par courrier interposé  ou sur le site de la Ville qu'un immeuble de 30.75 m (hauteur indiquée sur le panneau du PC) n'est pas une tour. Les Carriérois apprécieront votre sémantique et l'argumentaire associé.


Revenons à cette réunion en partant du principe que majoritairement les personnes présentes avaient déjà pris connaissance du courrier de 3 pages que vous leurs avez adressé très personnellement le jour même  permettant d'être dans un parfait timing au regard de cette réunion.


Nous avons eu l'occasion de féliciter Monsieur Barron  devant les 107 personnes présentes (chiffre exact...)  pour sa présence physique et d'avoir accepté, un peu sous contrainte tout de même,  les échanges parfois  très vifs  mais confirmant et amplifiant si besoin était notre détermination  collective d'aller le plus loin possible pour vous inciter à revoir ce projet d'envergure signant la congestion physique définitive de la ZAC.


La période électorale 2014 à venir a même été évoquée mais nous nous sommes vite recentrés sur l'objet de cette réunion initialement actée avec Bouygues et jamais contestée dans son objectif le 20 septembre dernier au Novotel Orgeval pour présenter  aux riverains  les améliorations substantielles qui pourraient être proposées consécutives à une réunion de 3 heures explicitant précisément les problématiques de flux en général !

 

Certaines couleurs ont effectivement changé, on reconnait le respect des engagements de l’équipe Bouygues en charge de ce programme

Vu le climat ambiant, force fut de constater que votre courrier de 3 pages, votre droit de réponses dans le Courrier des Yvelines du même jour  n'ont donc pas produit l'effet escompté  au regard du nombre de riverains  présent considérant que les Bailleurs n'avaient pas été informés ni par Bouygues, ni par vous même n'étant pas sur le fichier des listes électorales.

A l'aube de cette présentation, nous avions à l'esprit  une lueur d'espoir (vous allez voir, on vous a entendu..) au regard de votre empathie  montrée à la fin du Conseil Municipal du 29. Cette lueur n'était donc  qu'un leurre. Nous avons Tous constaté qu'au final votre décision était belle et bien actée. En effet  vous saviez déjà que vous signerez les PC le lendemain matin, que vous étiez déjà  informé personnellement  de  cette supercherie de présentation de Bouygues, que votre plan de communication était affûté voire massif aux frais du contribuable Carriérois qui appréciera  (0.92 cts le timbre est loin d'être le tarif économique de la poste mais la garantie qu'il arrive en amont).Nos communications sont moins onéreuses sans pour autant ne pas être moins efficaces.


TOUT CE DEPLOIEMENT DE COMMUNICATION  pour- nous vous citons CdY du 28/9- " un simple projet privé et non pas communal"!


Comme Mr Barron a pu le voir et l’entendre, nous n'en resterons pas là et nous apporterons un droit de contestation à tous vos propos écrits  dans les prochains jours, soyez en certain en commençant par " les échanges engagés avec la population depuis 2008 ont permis de réduire considérablement la densité?? De quoi parlez-vous ? Vous allez l'augmenter! Et de surcroit en zone inondable.


Les rendez vous sont pris, presses, TV à approfondir mais ça les intéresse, le débat va  évoluer de facto sur le plan politique dont vos plus fervents détracteurs s'intéressent déjà à notre Association et intègrent parfaitement l'asphyxie présente et future de la ZAC. Votre nouveau discours tenu ces dernier jours, pour résumer "ne vous plaignez pas cela aurait pu être pire"  est des plus étonnant , à considérer comme une toute nouvelle information qui ne fait que corroborer la version cachée de la ZAC que s'est bien gardée de montrer Bouygues Immobilier depuis 2005 envers ses clients !


Pour être plus visuel  , nous vous joignons un plan démontrant factuellement ce que vous avez signé comme permis de construire et pour lequel nous avons eu comme seule explication de la part de Mr Barron à la question :
" Avez vous pris en compte cette situation d'asphyxie": Réponse : "et bien oui  qu'est ce que vous voulez qu'on y fasse???"

Ce plan sera diffusé très largement aux riverains et Carriérois  dans les prochains jours sans oublier  le 12 Octobre prochain date de la vente privée de Bouygues à L'écluse afin que les clients aient pour cette fois la VERITE commerciale que se gardera bien de faire le promoteur. Nous n'avons malheureusement pas eu cette chance par le passé.

Nous Ecrire individuellement que l'EPAMSA et Bouygues aient soi disant réalisé une étude de stationnement et circulation au préalable de tout cela est très surprenant et ne correspond en aucun cas à la réalité que nous vous avons exprimée, trop nombreuses photos à l'appui depuis vos prises de fonctions. Il serait intéressant de comparer notre schéma et les conclusions de ces services.

 

Coté Bouygues , nous ne serons pas en reste en nous adressant officiellement au plus haut niveau de ce groupe  sur ce sujet précis et revenir sur un passif non soldé après 4 ans  en demandant de disposer d'un interlocuteur  permettant de reprendre le chemin  de la négociation et de l'efficacité permettant d'apaiser ce climat . En attendant, les Etablissements bancaires via les directions  Crédits Immobiliers seront également informés des raisons ayant motivé la création de notre Collectif et des recours que nous engageons pour améliorer cette situation au sein du quartier.

Bref, effrayez les investisseurs pour qu'ils réallouent leur souhait d'investir sur d'autres communes. Nous sommes certains que Monsieur Bertière saura réagir sachant le coût d'investissement que génère la conquête d'un nouveau client.

Vous nous avez délégué un Premier Adjoint pour rencontrer vos administrés, tout un quartier attend plus que jamais votre réunion de quartier pour que vous nous développiez l'ensemble de vos propos écrits et l'avenir de notre ZAC et proches alentours.

 

Dans cette attente,

 

Pour le Collectif de la ZAC des Bords de Seine

Philippe Berton

Président

Diffusion : Collectif / Presse / Blog / Associations Boucles / CA2RS / Conseil Général / Préfet / Conseil Municipal

Tract Asphyxie de la ZAC

pdf-icon

 


Publié dans ZAC des Bords de Seine

Commenter cet article