#188 - L’enquête publique sur le projet de port industriel se solde par un avis défavorable du Commissaire enquêteur

Publié le par Collectif ZAC BdS

1363138523 565547 logo medium.0

L’enquête publique sur le projet de port industriel

se solde par un avis défavorable

du Commissaire enquêteur

 

 

Le 4 décembre 2013, le Commissaire enquêteur, après en avoir longuement délibéré rendait, in fine, un avis défavorable, pour l’ensemble du projet proposé par l’Établissement Public Ports de Paris, en vue d’obtenir l’autorisation de création d’une plateforme portuaire, sur les communes Carrières-sous-Poissy et de Triel-sur-Seine, au titre de la loi sur l’eau.

 

Le Comité de soutien pour le maintien de l’activité de plaisance ainsi que l’ensemble des associations et collectifs locaux dont faisait partie le COZAC avec en appui Ile-de-France Environnement (IDFE), la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), l’association nationale des plaisanciers en eaux intérieures (ANPEI) ainsi que l’association Respectons la Terre dont le parrain est Monsieur Charles HEDRICH, tiennent particulièrement à remercier tous les habitants qui se sont manifestés pour donner leur avis sur cette enquête.

 

Tous peuvent se féliciter de cet avis défavorable car de nombreuses incertitudes et imprécisions demeurent sur l’opportunité réelle du projet, sur la solidité économique, sur la nature exacte des activités qui pourront être accueillies ou interdites, et sur la nature des nuisances qu’il pourrait engendrer pour le voisinage et l’environnement.

 

Souhaitons que le législateur, en la personne de Monsieur le Préfet, respecte cet Avis défavorable fort d’un appui de choc  avec Monsieur Eddie AIT, Maire de Carrières-sous-Poissy et 1er Vice-Président de la Communauté d’Agglomération des 2 Rives de Seine qui, le 23 septembre 2013 avait indiqué à propos du projet de port, sur la radio LFM :

 

« L’enquête publique est une belle occasion pour chacun de dire ce qu’il pense, c’est un bel outil de démocratie local que l’enquête publique parce que je rappelle que le Commissaire enquêteur est une personnalité indépendante qui juge le dossier sur son contenu et qui permet de donner un avis et il faut respecter ces avis ! « Quand un avis défavorable est donné à un projet je ne trouve pas normal qu’une déclaration d’utilité publique puisse être prononcée. »

 

Quelques semaines plus tard, Monsieur Eddie AIT, spécialiste en la matière, fait un rétropédalage qui ne surprendra plus personne. L’on notera le sempiternel leitmotiv de l’édile « ce n’est pas moi, ce coup-ci c’est  la CA2RS » :

 

"Le CODER donnera un avis pour que le Préfet des Yvelines se décide de signer ou non un arrêté préfectoral... pour ce port (privé). Ce projet de port s'inscrit dans une cohérence institutionnelle et c'est [la CA2RS = territoire] qui souhaite un port économique... et industrielle."  (Extrait du J2RS 17/12/13 - Auteur : Sérieux)

 

Monsieur Eddie AIT, un avis défavorable reste un avis défavorable... à moins que vous vouliez rentrer dans un long parcours contentieux juridique qui sera coûteux pour la Puissance publique sur la durée. Il est vrai que vous êtes coutumier du fait à l’échelle de la ville de Carrières (contentieux contre une tour de 33 mètres, la Centralité et les Etablissements Leclerc. Demain le Port industriel).

 

A suivre…

 

Intégralité de la Conférence de presse du 10 décembre 2013 du Comité de soutien pour le maintien de l’activité de plaisance à Carrières-sous-Poissy / Triel-sur-Seine

 

 

L’équipe du Co.ZAC

www.collectifzacbds.fr 

 

 

#188 COZAC - Port Industriel

 

 

pdf-icon   Port Industriel

 

 


Publié dans Et autour de nous

Commenter cet article