#119 - L'absence de concertation du Maire de Carrières-sous-Poissy met potentiellement en danger les riverains de la ZAC

Publié le par Collectif ZAC BdS


 

  INFORMATION

 


 

 

Monsieur le Maire,

En l'absence de votre collaborateur de retour le 27 décembre, je vous informe par le présent mail sans plus attendre au regard de la situation de danger, que le nouveau déplacement du conteneur se trouve devant l'accès pompier de la résidence Croisette 6 et à moins de 3 mètres d une partie privative que constitue le parking extérieur de la dite résidence.

Je vous prierai de bien vouloir respecter l'esthétisme et la sécurité de nos copropriétés en étudiant de façon plus professionnelle l'autorisation d'implanter ce type de contenant.

Pour rappel , vous avez autorisé sa première implantation en le collant au mur d'une copropriété sans autorisation et en total irrespect avec la charte , la seconde à un mètre permettant de l'utiliser comme échelle pour accéder aux appartements situes au dessus !

A présent en bloquant le passage des secours. Vous remarquerez sur la photo jointe une petite pièce en aluminium au pied du plot qui permet de le retirer en cas de nécessité pour les services d'urgence. L'implantation du conteneur ne permet plus au moindre véhicule de secours et ainsi bénéficier de la surface suffisante pour manœuvrer.

Nous nous orientons donc vers un 4 eme déplacement de l'objet aux frais de la collectivité ou de l'entreprise le Relais par simple manque de concertation , concertation officiellement demandée par LRAR à votre attention le 25 novembre et restée sans réponse.
Ce mail est adressé à votre adresse mail officielle ainsi qu'à la ville.

Je considère en conséquence sa bonne réception.

Votre responsabilité est d'ores et déjà engagée.

Veuillez agréer , Monsieur le Maire, mes salutations distinguées

Cordialement,
Philippe Berton
Président du Collectif
ZAC des Bords de Seine


conteneur 1
conteneur 2
Conteneur Senette

 

 

De : Philippe BERTON
Envoyé : jeudi 20 décembre 2012 12:40
À : Elisabeth ...
Cc : Fabien CHEBAUT; Foncia; BI; fpe; Bureau Collectif

Objet : Implantation du conteneur Le Relais Rue de la Senette.

 

Bonjour Madame,

 

Pour faire suite à notre entretien portant sur l'objet, je tiens à vous formaliser par écrit le contenu de notre entretien.

 

Durant le Conseil Municipal du 14 Novembre , nous avons pris connaissance de la convention signée entre le Relais et la Ville s'agissant de l'implantation de conteneur de vêtements dont 1 situé rue de la senette.

 

Au préalable de ce qui va suivre et pour lever toute ambiguïté , Le Collectif de riverains n'est absolument par contre ce type d'installation dont on connaît tous le caractère social.

 

Le quartier étant "contraint", nouveau terme de Monsieur le Maire dans son courrier adressé à Bouygues Immobilier pour le futur chantier Seine Europe, nous nous sommes adressés à lui par LAR en date du 25 novembre , bien réceptionnée , afin d'être associés à minima à l'implantation de l'objet .

 

Il n'en fut rien puisque nous avons découvert son installation au pied de l'un de nos immeubles dans le plus total irrespect des règles d'urbanisme et de la charte régissant l'implantation de ce type de contenant à savoir:

 

- du non-respect du règlement de copropriété versus l' harmonie de l'immeuble .

 

==>Nous avons saisi notre Syndic Foncia à cet effet.

 

- aucune demande d'autorisation formulée auprès du syndic ou de la copropriété par la Ville ou le Relais.

 

==> ni même un appel...on sait ou me joindre.

 

- de ne s’être pas assuré de la bonne application de la Charte signée entre "le Relais" et "l'IFRS" (Inter Réseaux de la Fibre Solidaire) et qui mentionne notamment :

 

          "L’acteur de collecte par borne favorisera pour l’implantation des bornes :

          - le lieu permettant de limiter l’impact sur les conditions de circulation à proximité

 

==>Celui ci est implanté à l'angle droit de la rue et nous vous le rappelons des bus de 18 m tournent de part et d'autre de la voie,

 

          - le lieu permettant la réalisation du chargement des bornes

 

==>aucun arrêt possible si ce n'est en pleine voie du camion de collecte ou tout simplement des Carrièrois empruntant la voie.

 

          - le lieu respectant les distances minimales de l’habitation ou de bâtiment de parking

 

==>La première installation était collée au mur de la Copropriété et accessoirement devant les futures vitrines du local commercial de Bouygues. Depuis ce matin, le Relais l'a avancée d'un mètre suite à notre appel , les problèmes potentiels évoqués ci dessus restent les mêmes ET se rajoute un nouveau à savoir "servir d'échelle " pour accéder aux appartements du dessus en utilisant la casquette béton de la résidence. Enfin, 3 sorties de parking plus le depot sont en toute proximité de l'implantation.

 

 

A noter que toute la zone actuelle sera en travaux durant 2 ans minimum et cohabite avec un dépôt de bus . Enfin, le contrat stipule une levée du conteneur une fois par semaine, il est impensable d'envisager un dépôt de vêtements au sol au gré du passage de Relais et nous savons tous comment l'environnement autour de ce genre d'installation évolue.

 

Après avoir étudié l'ensemble du quartier et pris en compte les nuisances esthétiques et le respect de la Charte IFRS , la zone la plus appropriée pour recevoir le conteneur serait au droit de la résidence des Iolines , coté stationnement voitures et en proximité de l'arrêt de bus . Seule une place de stationnement serait neutralisée pour le recevoir, il y a la place de doubler en toute visibilité et évidemment reste sur le secteur défini par la Ville .

 

A terme , lorsque le quartier sera finalisé , il va de soi qu'une ré implantation pourra être faite si nécessaire.

 

Certain que le bon sens urbanistique associé aux points sécuritaires évoqués l'emporteront au sein de votre service , Le Collectif est à votre entière disposition pour nous rencontrer sur site si vous le désirez.

 

Veuillez agréer, Madame, mes salutations distinguées.


Philippe Berton
Président du Collectif
ZAC des Bords de Seine

Publié dans ZAC des Bords de Seine

Commenter cet article